Comment identifier une fourmi (le guide complet)

COMMENT IDENTIFIER DES FOURMIS À L’OEIL NU

À l’oeil nu, vous pouvez identifier les fourmis en étudiant leur caractère, la structure de leur corps, leur nid, leur taille et aussi leur comportement.

IDENTIFICATION DES FOURMIS À TRAVERS LEUR CARACTÈRE

Pour une bonne étude du caractère des fourmis, vous devez vous familiariser avec quelques éléments fondamentaux. Dans un premier temps, il convient  de savoir que les fourmis ne vivent jamais seules. Elles vivent et voyagent généralement en colonies. Vous les verrez aller à la recherche de la nourriture le long des sentiers.

Si vous avez une colonie de fourmis en vue,  observez leurs tailles pour vérifier si les ouvriers ont les mêmes tailles ou non. Vous pouvez également les suivre jusqu’à leur nid pour une observation supplémentaire.

IDENTIFIER DES FOURMIS EN OBSERVANT LA FOURMILIÈRE OU LEUR NID

Si l’étude des caractères ne vous a pas permis de savoir s’il s’agit d’une fourmi ou encore si vous avez toujours des doutes, vous pouvez observer leur nid pour en savoir d’avantage. La fourmilière est la maison des fourmis, très souvent construite par excavation ou par construction de dôme pour protéger les reines, le couvain et aussi pour servir d’abri à toute la colonie face aux intempéries. Elle est très souvent située dans le sol, dans les arbres ou dans la charpente  des maisons avec diverses formes et motifs.

 Les caractéristiques d’une fourmilière sont les suivantes :

  • Elle est généralement de couleur sombre pour capter un maximum de lumière.
  • Elle est très souvent orientée vers le sud-est pour ne pas perdre une parcelle  de la lumière de soleil.
  • Elle est dotée de plusieurs ouvertures sur les parois de la propriété pour maintenir en permanence  la température de la fourmilière à un certain seuil.

En plus de l’observation de la fourmilière vous pouvez également identifier une fourmi à partir de la structure de son corps.

ÉTUDIER LA STRUCTURE DU CORPS POUR IDENTIFIER UNE FOURMI

Comme tous les insectes, le corps d’une fourmi est divisé en trois parties (une tête, un thorax et un abdomen). Mais à la différence d’autres insectes, les parties du corps d’une fourmi  sont distinctement séparées. Nous pouvons clairement observer une séparation entre la tête et le thorax et entre le thorax et l’abdomen.

De plus, la plupart des fourmis ont des antennes divisées en deux segments visibles par un coude au milieu. L’abdomen est généralement la partie la plus volumineuse de leur corps,  étant donné que c’est lui qui abrite l’estomac. Il est généralement plus sombre que les autres parties du corps.

Toujours dans la structuration du corps d’une fourmi, l’abdomen est relié à l’estomac par un ou plusieurs segments de connexion appelés pédicelles ou noeuds. Ces pédicelles permettent de les distinguer des guêpes, étant donné que certaines guêpes ressemblent à des fourmis.

Les autres caractéristiques qui permettent d’identifier les fourmis sont :

  • Les fourmis ont des antennes coudées à la différence des  termites qui n’ont pas une taille marquée et ont plutôt des antennes droites. 
  • L’existence ou l’absence des épines sur la tête et le thorax selon les espèces.
  • Présence de 4 ailes avec une paire antérieure plus large que la paire postérieure. Si vous avez affaire à un spécimen dont les 4 ailes sont de tailles égales, sachez qu’il s’agit probablement d’une termite et non d’une fourmi.
  • Certaines guêpes ont une morphologie proche de celle des fourmis, mais il leur manque les noeuds qui sont propres aux fourmis. La fourmi a une taille surmontée d’une ou de plusieurs bosses. Par contre, celle de la guêpe est rétrécie et son thorax est relié directement à l’abdomen. 
IDENTIFIER LES FOURMIS À PARTIR DE LEUR COMPORTEMENT

Étant donné que chaque fourmi a un comportement propre et unique à son espèce, vous pouvez facilement identifier une fourmi en observant son comportement. Il suffit d’observer les caractéristiques suivantes :

  • La façon de former les traînées vers  le nid.
  • La façon de transporter de la nourriture vers leur nid (aligné en rang vers leur nid).
  • Le type de nourriture qu’elles transportent (morceaux d’insectes, sucre, miettes de nourriture, etc).
  • Les traces qu’elles laissent après leur passage.
IDENTIFIER LES FOURMIS À PARTIR DE LEUR TAILLE

L’un des éléments fondamentaux qui permettent de distinguer les différentes espèces de fourmis c’est la taille des ouvrières. Vous verrez très souvent :

  • Les monomorphes : Toutes les fourmis ouvrières de la colonie sont de même taille.
  • Les polymorphes : Les fourmis ouvrières de la colonie sont de tailles différentes.

infographie fourmi

 

COMMENT IDENTIFIER DES FOURMIS À L’AIDE D’UN MICROSCOPE OU UNE LOUPE

Si vous n’êtes pas convaincu de l’identification à l’oeil nu, vous pouvez aussi procéder à l’identification à l’aide d’un microscope ou d’une loupe en suivant le processus suivant.

PHASE DE PRÉPARATION DE LA FOURMI POUR L’INSPECTION

Pour un examen minutieux, la première phase consiste à effectuer une expérience avec de l’éthanol 90°C sur une ou plusieurs  fourmis. Cette phase est composée de plusieurs étapes :

  • Capturer une ou plusieurs fourmis à l’aide d’une pince ou un coton-tige contenant de l’alcool.
  • Tuer les fourmis attrapées avec de l’alcool à 90°C ou à l’aide du froid (congélateur). Vous pouvez tremper les fourmis dans l’alcool ou les mettre au congélateur après les avoir fermées dans un plastique hermétique. 
  • Munissez-vous d’une loupe.  L’identification d’une fourmi requiert une observation minutieuse. Pour cela, une loupe offrant un grossissement de 10 à 15 fois est nécessaire pour vous permettre d’observer tous les détails essentiels à l’identification de la fourmi. En dehors de la loupe, un microscope peut également faire l’affaire. Il suffit de le régler sur un faible grossissement 
PHASE D’INSPECTION DE LA FOURMI

En ce qui concerne la phase d’inspection de votre fourmi, procédez avec les étapes suivantes :

  • Assurez-vous que les insectes attrapés sont réellement des fourmis car les guêpes et les termites ont une morphologie assez proche de celle des fourmis.
  • Déterminez les trois parties du corps de la fourmi.  Contrairement aux autres insectes, l’abdomen d’une fourmi est généralement plus volumineux que le reste du corps.
  • Énumérez le nombre de bosses sur la taille de la fourmi. La fourmi a toujours un pétiole et dans certains cas un postpétiole.  Ce pétiole a généralement la forme d’une bosse, d’une plaque un peu plus apparente. 
  • Explorez le thorax pour vérifier s’il porte les épines. Certains spécimens de fourmis possèdent des épines derrière la tête, sur la partie supérieure du thorax. Très souvent confondues à des poils à cause de leur petitesse, il vous faudra peut-être brosser à l’aide d’une pince pour mieux les voir et les compter.
  • Prenez les dimensions de la fourmi.  Vous pouvez mesurer votre fourmi en la plaçant sur une règle graduée en millimètres afin de prendre ses mesures.
PHASE DE RÉDUCTION OU D’OPTIMISATION DU CHAMP DE RECHERCHE

Il est question dans cette phase d’éliminer les espèces non existantes dans votre région de la liste des candidates potentielles. Pour cela, vous devez :

  • Dresser la liste de toutes les espèces existantes dans votre région dans la mesure du possible. Étant donné qu’il existe des milliers d’espèces de fourmis sur la terre, établir un répertoire des fourmis de votre localité vous permettra de réduire votre champ de recherche et faciliter l’identification. 
  • Solliciter des encyclopédies sur les fourmis, au besoin, pour déterminer le spécimen en votre possession. Vous pouvez consulter des sites comme  https://www.antweb.org/ ou https://www.discoverlife.org/ pour en savoir plus sur les espèces existantes dans votre région.
  • Identifier l’espèce à laquelle appartiennent les fourmis que vous avez choisies en vous référant aux informations qui vont suivre.
IDENTIFIEZ LES ESPÈCES AVEC UN SEUL PÉTIOLE

Au Québec, nous retrouvons principalement 3 types de fourmis dont 2 avec un seul pétiole. Les voici :

  • Les fourmis de sable : Présente sur toute la terre, vous les reconnaîtrez grâce à leur pétiole unique d’environ 3 mm et leur couleur brune. Elles se déplacent en colonie et aiment les aliments sucrés, mais consomment aussi les aliments gras et protéinés. Elles ont une mauvaise odeur quand on les écrase. Les fourmis de sable aiment les endroits humides, mais s’installent également à l’air libre. Elles sont très difficiles à exterminer puisque chaque colonie peut avoir plusieurs reines. 
  • Les fourmis charpentières : Souvent de couleur noire, marron foncé ou rouge foncé, elles peuvent aussi combiner toutes ces couleurs. Doté d’un pétiole, leur taille varie entre 6 et 12 mm. Très souvent présentes dans des zones accidentées, on peut également les trouver dans des forêts. Vous pouvez facilement trouver leur fourmilière grâce à l’accumulation se trouvant tout autour des petits monticules de terre, de sciure de bois ainsi que des morceaux d’insectes avec une forte odeur. De plus, elles laissent généralement des traces sur le gazon et les herbes lors de leur passage.
IDENTIFIER LES ESPÈCES DE FOURMIS AVEC UN POSTPÉTIOLE ET UN PÉTIOLE
  • Les fourmis Pharaon : Une des plus petites espèces qui existent, la fourmi Pharaon, avec ses 12 antennes segmentées,  est très présente au Québec et se montre très invasive. Sa couleur varie du jaune pâle au brun pour les ouvrières et d’une couleur rougeâtre pour les reines. L’abdomen est toujours plus foncé que le reste du corps. La taille des ouvrières se trouve entre 1,5 et 2,5 mm de long, les reines mesurent entre 3,5 et 5 mm et les mâles ont une longueur d’environ 2,8mm. Sa taille contient 2 petites bosses dont une consiste en un pétiole et l’autre un postpétiole. La colonie des fourmis Pharaon contient généralement plusieurs reines qui pondent toute l’année, c’est pourquoi la colonie compte parfois plus de 300 000 fourmis, ce qui en fait une très grosse colonie.  Leur nourriture consiste en une diversité d’aliments et d’insectes, mais leurs mets favoris se retrouvent dans les aliments sucrés, gras et protéinés. Se déplaçant généralement en file indienne, nous les retrouvons surtout dans les environnements chauds et humides ainsi qu’à l’intérieur des maisons.

 

Une fois l’espèce de fourmi identifiée, vous pouvez sélectionner la méthode la plus adaptée pour vous en débarrasser de manière efficace. Cependant, pour une meilleure opération d’identification et d’éradication, faites appel à des professionnels qui sauront appliquer les méthodes les plus adaptées. Contactez-nous dès maintenant, il nous fera plaisir de vous venir en aide dans les plus brefs délais.