Comment choisir un exterminateur?
OBTENIR DES RÉFÉRENCES

Étant donné que vous recherchez le meilleur exterminateur, celui qui a une véritable expertise en la matière, il serait judicieux de tout d’abord  vous renseigner auprès de vos proches et prendre en compte leurs recommandations avant de faire un choix final. De plus, si vous êtes propriétaire d’une maison, il serait également intéressant de vous informer auprès de votre voisinage.

En plus de ces options, le web peut vous offrir plusieurs possibilités. Il suffit de faire quelques recherches et de conserver les plus pertinentes. Les avis de certains internautes peuvent également vous aider à faire un choix plus éclairé.  Les annonces à la télévision, dans les journaux ou à la radio peuvent aussi être une bonne option pour prendre des renseignements à propos des différentes entreprises de lutte antiparasitaire de votre région.

PRENDRE DES INFORMATIONS SUR L’ADHÉSION DE L’EXTERMINATEUR

Il est important de choisir un exterminateur ayant une adhésion au service du contrôle de lutte antiparasitaire et c’est possible de vérifier si l’exterminateur est adhérent à l’une des associations de contrôle antiparasitaire à l’échelle nationale ou locale telles que  L’Association Québécoise de Gestion Parasitaire . Tous les membres légitimes sont soumis à des contrôles périodiques concernant les protocoles de lutte contre les parasites et sont tenus de se soumettre entièrement aux pratiques commerciales définies.

ASSUREZ-VOUS D’ÊTRE PROTÉGÉS ADÉQUATEMENT

Une entreprise d’extermination professionnelle est généralement titulaire d’une assurance pouvant couvrir tout dommage susceptible de se produire sur votre mobilier ou votre maison pendant le processus d’extermination. Ce facteur est un atout non négligeable que vous devez prendre en compte lors de votre choix. 

Tout d’abord, les exterminateurs professionnels doivent procéder par un travail d’inspection pour localiser les différents problèmes qui affectent la propriété afin de dresser une liste des causes potentielles et afin de préparer des mesures de prévention adéquates. Une fois l’étape d’inspection terminée, place à la mise sur pied d’un plan d’action détaillé sur les mesures efficaces pouvant solutionner durablement le problème. Il faut cependant noter que ces mesures entreprises peuvent, au-delà de l’extermination des parasites, causer d’autres préjudices (pollution, altération de certains de vos objets), c’est pourquoi il est nécessaire de s’assurer que l’assurance de cette entreprise d’extermination pourra couvrir les dommages causés, s’il y a lieu.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LA QUALIFICATION DE L’ENTREPRISE OU DE L’EXTERMINATEUR

 S’assurer que les techniciens disposent d’une certification ou d’une licence valide pour vendre ou utiliser des pesticides est également primordial. D’ailleurs, vous pouvez avoir de plus amples informations en contactant le centre de réglementation des pesticides. Ce technicien doit également pouvoir vous sensibiliser sur les règles de sécurité et le mode d’emploi des produits à utiliser. 

De plus, assurez-vous qu’ils  sont formés spécialement dans ce domaine professionnel et qu’ils disposent d’un permis de sous-catégorie CD5, c’est-à-dire, un certificat pour extermination délivré par le MELCC. Il faut également préciser que la personne en charge du travail peut également exécuter la tâche sous la  supervision d’une personne certifiée. Il existe des registres publics établis par le gouvernement sur lesquels sont répertoriées les informations permettant de savoir si une entreprise est dotée d’un permis d’exercer dans le domaine du service antiparasitaire. Pour avoir de plus amples informations, vous pouvez consulter  le site : http://www.registres.environnement.gouv.qc.ca/index_seap.asp#outil.

infographie vertmine

PRENEZ ÉGALEMENT DES INFORMATIONS RELATIVES À L’EXPÉRIENCE DE L’ENTREPRISE DANS CE DOMAINE

Au-delà du fait qu’il est important de traiter avec une entreprise ayant une certification valide, vous devez également savoir :

  • Depuis combien de temps l’entreprise existe.
  • Combien de cas d’infestation ils ont déjà réglés.
  • Est-ce qu’ils ont déjà géré une situation semblable à la vôtre? Quelles sont les tâches qui ont été exécutées dans ce cas?
  • Les techniciens peuvent-ils vous fournir plus de détails sur les espèces nuisibles, leur comportement et les stratégies de contrôle qu’ils ont en leur possession? Y a-t-il des méthodes alternatives aux pesticides? Quelles sont-elles?
  • Est-ce que l’exterminateur agit sur les causes en conseillant sur les méthodes de prévention pouvant éviter des infestations futures?

D’ailleurs, l’exterminateur devrait privilégier des méthodes alternatives aux pesticides et si l’application de ceux-ci devait se faire en tant que plan de dernier recours, il est important de seulement les utiliser à des endroits spécifiques. Sinon, il est recommandé  d’envisager des produits moins nocifs pour vous et pour l’environnement parmi les différentes options possibles.

POSEZ DES QUESTIONS RELATIVES À LA SÉCURITÉ DES OCCUPANTS DE VOTRE PROPRIÉTÉ

La présence des parasites est nuisible pour votre santé et  les pesticides peuvent l’être davantage car elles sont susceptibles d’avoir des effets néfastes si elles ne sont pas utilisées selon les normes conventionnelles de sécurité. N’hésitez pas à poser des questions  à l’exterminateur à ce sujet.

D’ailleurs, une entreprise professionnelle s’empressera de vous  fournir les options de produits ainsi que les méthodes d’utilisation pouvant limiter les risques pour toute votre famille et aussi pour l’environnement.

De plus, il est important de s’assurer que :

  • L’exterminateur possède des équipements de sécurité.
  • Des mesures de protection sont prises afin d’éviter des accidents inutiles liés à une exposition.

Si un candidat a de la difficulté à répondre à vos questions ou encore s’il se sent embarrassé face à elles ou ne veut tout simplement pas y répondre, c’est un signal assez clair qu’il est préférable de passer au suivant.

Une fois tout ce travail de préparation effectué avec  3 ou 4 candidats, prenez soin, à partir des données recueillies sur chacun, de choisir le professionnel qui vous offre toutes les garanties d’un travail de qualité en matière de déparasitage, de couverture d’éventuels dommages et de prévention de futures infestations.

LES CONSÉQUENCES D’UNE INFESTATION

Quoiqu’elle puisse paraître anodine, la présence parasitaire dans votre maison ou vos locaux peut comporter des risques autant sur le plan sanitaire, matériel que psychologique. Bien que le recours à un exterminateur soit une solution primordiale et efficace, prendre des mesures préventives pour empêcher ou limiter une future invasion peut s’avérer plus efficace à long terme car les conséquences ne sont jamais très agréables à vivre. 

D’ailleurs, les conséquences matérielles et sanitaires peuvent aller du risque de destruction de vos meubles à la contamination de vos aliments si une souris fait irruption dans votre demeure. Il est également certain que de retrouver un nombre interminable de fourmis dans les réserves de nourriture n’est pas plus intéressant d’autant plus que ça coupe légèrement l’appétit. Psychologiquement, c’est plutôt incommodant de devoir partager son domicile avec de tels envahisseurs. Pour certaines personnes, le stress et l’insomnie se mettent de la partie, c’est pourquoi l’appel d’un exterminateur devient important. Par contre, il existe des mesures dont l’application vous aidera à prévenir une infestation de votre propriété.

QUELQUES MESURES DE PRÉVENTION D’UNE INFESTATION

Qu’il s’agisse de votre maison ou des locaux de votre entreprise, la prévention de l’infestation va de pair avec certains principes de vie à envisager. Si vous voulez empêcher ou limiter l’invasion des parasites de votre environnement, l’observation des règles suivantes peut vous aider : 

  • Enlevez ou isolez tout ce qui peut attirer ou favoriser la multiplication des parasites dont les fruits pourris, les aliments sucrés ou toute nourriture en général qui captent l’attention de plusieurs types d’insectes et de fourmis. Il est donc important de conserver vos espaces propres en tout temps.
  • Mettre des grillages sur les voies d’aérations donnant à l’extérieur et calfeutrez vos armoires non hermétiques.
  • Prendre des mesures de vérification des objets que vous entrez dans votre domicile. Si vous êtes éleveurs ou agriculteurs, évitez d’entrer chez vous avec votre tenue de travail.
  • Si vous détectez un objet ou une zone suspecte, n’hésitez pas à les nettoyer.
  • Gardez vos poubelles bien fermées et propres. Nettoyez régulièrement votre poubelle et son espace afin de garder le tout bien propre.
  • Fermez tous les passages potentiels aux rongeurs. Les souris peuvent s’introduire même dans les plus petits passages pour vous rendre une belle petite visite.
  • Utilisez des plantes répulsives car les souris n’aiment pas l’odeur de certaines plantes comme la menthe. Avoir de telles plantes dans votre jardin ou tout autour de votre maison peut contribuer à éloigner les rougeurs de votre espace de vie. 
  • Taillez votre pelouse et gardez la assez courte car elle pourrait servir de cachette aux rongeurs.

Effectivement, une infestation peut devenir très incommodante à bien des égards, donc si vous avez besoin des services antiparasitaires, n’hésitez pas à nous contacter afin d’avoir rapidement une demande de soumission.